Questio

Questio : enjeux épistémologiques, méthodologiques et exploratoires

Cette rubrique vise des articles orientés vers une réflexion méthodologique portant sur toutes les disciplines qui contribuent aux sciences de l’éducation (histoire, philosophie, psychologie, sociologie, etc.).

Les textes devraient compter environ 25 000 signes et espaces. Bien que nous privilégiions les textes courts, des manuscrits plus longs pourront être reçus, dans certains cas.

Pour être considérés, les textes doivent également s’articuler autour de l’un ou l’autre des axes suivants.

a) Questions méthodologiques exploratoires, liées par exemple à l’essai d’un nouveau dispositif de recherche dont on veut faire l’analyse du potentiel et des limites pour éclairer des objets en éducation. Il peut s’agir aussi de présenter une réflexion sur une démarche de recherche inhabituelle dans le champ des sciences de l’éducation, qui gagnerait à être diffusée au vu de son potentiel pour renouveler le regard posé sur un objet d’étude, par rapport aux contributions antérieures.

b) Analyses des processus réflexifs qui ont construit une démarche de recherche dans le champ des sciences de l’éducation, appuyées d’extraits du journal de recherche, des résumés des rencontres tenues au sein de l’équipe de recherche, de passages de notes de terrains, etc. Les contributions visées permettront de rendre publics les hésitations, les culs-de-sac, etc., dont ne rendent pas compte les formats de publication habituels. S’ils peuvent être conçus comme un recul sclérosant ou une bifurcation chronophage en cours de démarche, ces « évènements » font partie d’une réflexivité méthodologique déterminante dans la production de savoirs.

c) Débats théoriques qui viennent contester des conventions méthodologiques durcies dans certaines traditions disciplinaires mobilisées dans la recherche en éducation ou encore les postulats sous-tendus par les méthodes qui font autorité. Ces lectures critiques devraient participer à débusquer les « allant de soi », les taches aveugles, les zones d’ombre dans les travaux relatifs aux sujets socialement vifs qui retiennent l’attention (par exemple, données probantes, division entre qualitatif/quantitatif).

d) Discussions épistémologiques autour de postures de recherche qui font tendance dans les sciences de l’éducation (par exemple, recherche-action, recherche collaborative, recherche-développement, design pédagogique, etc.), lesquelles sont concernées par des enjeux de professionnalisation. Il s’agira de rendre explicite et de mettre en perspective le rapport entretenu aux acteur·rice·s de la sphère éducative qui participent, à des degrés divers, aux recherches, notamment par une réflexion sur la valeur accordée à leur parole et à leurs pratiques.

e) Réflexion sur des enjeux disciplinaires et interdisciplinaires qui caractérisent les sciences de l’éducation. Il s’agira de réfléchir sur ce qui délimite les frontières d’une discipline, sur ce qui fait en sorte qu’une recherche s’inscrit dans une discipline ou l’autre. S’agit-il de concepts, de méthodes de recherche, d’objets ou de problèmes centraux ? La question se pose, alors que les objets de recherche sont de plus en plus partagés entre les disciplines (par exemple, la didactique et la sociologie s’intéressent aux curriculums formel et réel) et que les devis de recherche ont souvent moins en commun avec des travaux menés dans leur discipline d’attache qu’avec des études associées à d’autres disciplines.

f) Présentation d’un outil de collecte ou d’analyse de données pertinent pour la recherche en sciences de l’éducation. Il s’agira de présenter les modalités d’utilisation de cet outil, les lignes directrices de son usage, les avantages et limites qu’il présente, ainsi qu’un ou deux exemples d’utilisation concrète. La·le lecteur·rice sera guidé·e dans la mise en œuvre de cet outil dans le cadre de sa propre recherche. L’article pourra en expliquer l’apport pour la recherche en regard d’autres outils plus usités.

Les responsables de cette rubrique sont André-Sébastien Aubin et Joëlle Morrissette.